Cartographie des acteurs et intervenants en genre

Le CREGED est un réseau d’expertise en Genre et Développement au niveau local, national, régional et international. Au travers du CREGED, les intervenants du Sud  (voir la cartographie des acteurs) peuvent se rencontrer, échanger et mener des discussions en FORUM entre eux, avec ceux de la Région Afrique et/ou avec ceux qui interviennent au niveau international. Cette cartographie de base existe depuis 2016 et concerne les intervenants/acteurs du Sud et du Nord.

Actions des Femmes pour les Droits et le Développement. AFD travaille, depuis sa création, essentiellement dans la promotion du statut de la femme dans le territoire de Fizi en s’appuyant sur ses 16 groupements de base, dans méthode participative autour des facilitateurs qui écoutent avant d’échanger avec les  Hommes et Femmes ensemble sur un problème social.

Le caucus rassemble des femmes dirigeantes dans huit territoires du Sud-Kivu et la ville de Bukavu pour exiger du Congo qu’il respecte ses engagements nationaux et internationaux spécifiques au genre, en particulier la résolution 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU. Le Caucus appelle également la communauté internationale à exhorter le gouvernement congolais à protéger et à restaurer les droits des femmes dans la participation politique. Le Caucus des femmes Congolaises du Sud Kivu pour la paix est un cadre de concertation et une dynamique inclusive qui regroupe les femmes des tendances et idéologies différentes, dans le but de renforcer le leadership de la femme et d’intégrer l’approche genre à tous les niveaux en vue de contribuer au développement et à l’avènement d’une paix durable en RD. Congo en général et en Province du Sud Kivu en particulier.

HALT-SIDA est une organisation sans but lucrative créée pour répondre à un double besoin : celui de l’éducation sexuelle chez les jeunes de 10 à 24 ans et celui de la sensibilisation éducation sexuelles complète (ESC).

Lutte Nationale Contre la Pauvreté (LUNACOP) a été créé en 2006 en vue de promouvoir l’entrepreneuriat agricole dans le cadre de l’autonomisation de la femme. Elle est représentée partout au Sud-Kivu sauf à Shabunda. Elle a un bureau national à Kinshasa et le bureau de Bukavu est une représentation provinciale.

Solidarité des Femmes de Fizi pour le Bien-être Familial (SOFIBEF) œuvre à Fizi depuis 1997, quelque temps après la guerre de l’AFDL. Elle est née pour venir briser le silence persistant sur les violences faites à la femme dans cette partie de l’Est de la RDC.  D’abord la dénonciation concernait les violences sexuelles commises par les groupes armés et l’armée nationale. Ensuite, les actions se sont étendues sur la prise en charge des victimes et leur orientation vers les structures de soins, ainsi que vers leur accompagnement psycho-social et juridique. Enfin, SOFIBEF a élargi son champ vers les violences basées sur le genre et sur les violences domestiques, bref, sur les violences et ses conséquences en général.

Union pour la Promotion des femmes, accompagne la femme à la recherche de la place réelle dans le processus du développement, elle a été créée depuis 2006 partant d’une observation constatée de la situation de la Femme. En effet, il a été constaté que la femme  était dans l’ignorance et en retard par rapport à la politique, à l’économie, et à tout autre phénomène social. La femme vivait dans la pauvreté par rapport à son partenaire qui est loin. Il a été créé un cadre de concertation entre les hommes et les femmes pour répondre à certaines questions relatives au poids des us et coutumes afin de renforcer les capacités en leadership féminin.

C’est dans ce contexte qu’UPF a décidé de circonscrire sa zone de travail dans deux territoires à savoir : UVIRA et FIZI. Il fallait ensuite résoudre les conflits dont les femmes sont plus victimes à la fois dans les ménages et dans les communautés, alors que pour UPF, la femme est un instrument de construction de paix si elle est bien encadrée, mais aussi destructrice de paix si elle est mal encadrée.

Est un service spécialisé de recherche et d’information sur le genre et le développement, basé dans le pôle Genre et sexualité de l’Institut des études du développement (IDS) au Royaume-Uni. Dans le cadre d’un réseau mondial de personnes et d’organisations qui œuvrent pour promouvoir l’égalité entre les sexes, les droits des femmes, la dignité et l’autonomisation dans le développement, nous plaidons pour l’importance cruciale d’une perspective sexospécifique dans les efforts visant à réduire la pauvreté et à promouvoir la justice sociale. BRIDGE s’engage à rendre les connaissances multilingues en matière de genre accessibles en dehors du milieu de la recherche et à établir des liens et des dialogues entre les chercheurs, les décideurs et les praticiens.

Est un espace pour les artisans de la paix de s’engager, d’apprendre et de faire partie d’un mouvement mondial pour faire progresser un programme holistique sur les femmes, la paix et la sécurité.

 

Le Programme pour les femmes, la paix et la sécurité (PeaceWomen) est un programme de la Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté (WILPF), l’organisation de paix féminine la plus ancienne au monde. PeaceWomen a été fondée en 2000 pour renforcer les droits des femmes et leur participation aux efforts internationaux en faveur de la paix et de la sécurité. PeaceWomen surveille, informe et défend les droits des femmes et leur participation aux situations de conflit et encourage l’analyse comparative entre les sexes dans la prévention des conflits.

L’association des femmes des médias du Sud-Kivu (AFEM) est née le 10-08-2008 en vue de promouvoir le genre au travers des formations en rapport au genre, par les femmes, avec les femmes, pour le développement de la communauté en général. AFEM/SK est spécialisée dans la production des émissions radiodiffusées en milieux tant urbains que ruraux avec comme base les femmes des radio-clubs et les acteurs sociaux locaux.

Le Centre Olame est l’un des secteurs clés de la Caritas Développement de l’Archidiocèse de Bukavu. Il a vu jour en 1959 à Murhesa. Depuis 2000, face aux nombreux défis du pays, le Centre OLAME mène des projets pour la promotion de la femme et de la famille. Vus les défis des guerres, rébellions et conflits armés ayant affectés la partie Est de la RDC, parmi lesquels les violences sexuelles, depuis 2001 le Centre OLAME a développé différentes approches de prise en charge des survivantes de violences sexuelles et de prévention des violences sexuelles.

Innovation pour le Droit de l’Homme et de l’Environnement. IDHE a été créé en vue de promouvoir les droits de l’homme dans un environnement sain où l’homme est gestionnaire d’aujourd’hui tout en pensant aux générations futures.

Mission des Femmes pour le Changement de mentalité. En effet, MIFCM est parti de l’idée que les familles dans lesquelles les deux époux sont intellectuels, le problème de légalisation de leur état matrimonial ne se pose pas. Par contre, les ménages des illettrés se brisent facilement  et souvent après deux ou trois naissances les hommes vont chercher des petites filles et contractent un deuxième et troisième mariage. Dans tout cela, ce sont les femmes illettrées qui sont victimes parce qu’elle contraintes de supporter leurs tortures morales  et physiques allant jusqu’à faire 5 ou 6 naissances avec un homme sans foi ni loi et soumis au poids des coutumes rétrogrades.

Synergie des femmes pour la Paix et la Réconciliation des peuples des Grands-Lacs d’Afrique. Un réseau des femmes artisanes de paix des organisations burundaises, rwandaises et congolaises œuvrant pour la consolidation de la paix et la réconciliation des peuples dans la sous-région des Grands Lacs d’Afrique. Elle a vu le jour en mai 2005, d’une initiative sous régionale du réseau Pax Christi Grands Lacs, afin d’utiliser les potentialités des femmes artisanes de paix pour le rapprochement des peuples de la sous-région des Grands-Lacs d’Afrique en proie aux conflits meurtriers successifs depuis 1993 et dont les conséquences persistent jusqu’à ce jour, tant au niveau des Etats concernés que des relations entre eux.

Umoja wa Wanawake wa Uvira = Union des Femmes d’Uvira.

Est un projet de deux ans visant à établir, d’ici 2016, une base de preuves, de leçons et d’orientations ouvertement accessibles pour travailler avec les garçons et les hommes afin de promouvoir l’égalité entre les sexes.  Un consortium de l’Institut des études sur le développement (IDS), Promundo-US et Sonke Gender Justice Network collabore à l’examen et à l’analyse des données existantes, à la documentation des enseignements tirés du terrain et à l’élaboration d’orientations pour améliorer l’apprentissage, les politiques et la pratique. Nous cherchons à trouver ce qui fonctionne le mieux pour faire participer les hommes et les garçons à l’égalité entre les sexes en ce qui concerne l’évolution des normes sociales et des arrangements et structures institutionnels qui soutiennent ou modifient les normes et les attitudes. Il explore quels hommes et quelles femmes doivent s’engager à différents niveaux, pourquoi et comment?

Travaille à travers l’Afrique pour renforcer le gouvernement, la société civile et de la capacité des citoyens pour promouvoir l’égalité des sexes, la violence domestique et sexuelle Prévenir et réduire la propagation et l’impact du VIH et du SIDA. Contenu d’accordéon

Action Genre et Initiative de Renforcement (AGIR) est une organisation membre du COFAS. AGIR a comme vision de créer un monde paysan où hommes et femmes qui agissent ensemble pour le développement. Sa mission est d’accompagner la population de Kalehe, en priorité les femmes pour mener leurs activités et rechercher leur auto développement. 

Conseil des organisations féminines agissant en synergie. COFAS a été créée pour rendre meilleure la vie de la femme en mettant fin aux violences sexuelles et basées sur le genre faites à la femme et à la jeune fille.

Innovations et Formations pour le Développement et la Paix. IFDP est une organisation africaine qui aide et change les vies du peuple en Afrique. Notre organisation, essaye d’aider le peuple de Walungu, Kabare et toute la province du Sud-Kivu en RDCongo. Merci bien pour être très serviable.

IFDP est une Organisation non gouvernementale à caractère non lucratif, membre de la Société civile congolaise (Sud-Kivu). Son siège social se trouve à Bukavu à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC). Le champ d’intervention de l’IFDP est toute la province du Sud-Kivu. L’IFDP est une organisation d’appui.

Service d’Accompagnement et de Renforcement des Capacités d’Autopromotion de la Femme au Sud-Kivu. Créée en 2002, SARCAF travaille dans les domaines de renforcement organisationnel des collectifs d’associations des femmes membres, sur la promotion et la défense des intérêts de la femme, la lutte contre la violence faite aux femmes, le genre, la gestion des conflits et l’agri-élevage.

Tous pour le Genre et le Développement (TGD) a été créée en 2001 sous l’instigation de 4 chercheurs qui voulaient analyser l’impact des efforts des acteurs du genre sur la réduction de la pauvreté. L’autre idée était de lutter contre la pauvreté en axant l’activité de TGD sur l’autonomisation des ménages des enseignants du primaire et secondaire du Sud-Kivu. Dans son approche, TGD fait participer les pères et les mères ainsi que les enfants adultes (filles et garçons) dans la gestion conjointe des microcrédits qu’ils reçoivent.

Le choix porté sur les enseignants du primaire et secondaire comme cible se justifie par le fait qu’en tant qu’enseignant, on est sensé comprendre les tenants et les aboutissants de ce à quoi on s’engage. De plus, en tant qu’enseignant on encadre la jeunesse et de ce fait on peut aider TGD à faire passer le message relatif au genre.

Villages Cobaye (VICO) a été créé pour répondre aux besoins en développement socio-économiques et sanitaire dans les milieux ruraux.

Est un réseau d’organisations et de personnes qui soutiennent la prise en compte du genre dans le développement. Le réseau (2003) puis l’association (2009) ont pour promouvoir la prise en compte des inégalités des femmes et des hommes dans les politiques et programmes de développement dans l’espace francophone. Ses objectifs sont de mobiliser, informer et former une communauté francophone multidisciplinaire regroupant des actrices et acteurs de différents « mondes » (associatif, recherche, media, bailleurs, institutionnels, militant, politique, expertise …) qui partagent une même ambition : l’égalité de genre pour toutes les femmes et tous les hommes.

Bureau Diocésain des Œuvres Médicales (BDOM) est un service technique de l’archidiocèse de Bukavu qui accompagne les structures de santé et communautaires dans la planification, l’exécution, la supervision, le suivi et l’évaluation en matière de planification familiale, violences domestiques et violences sexuelles, lutte contre le VIH/SIDA.

Genre actif pour un devenir meilleur de la femme est née à l’issue d’une analyse. GAD a observé que tout ce qui se fait en faveur de la femme est fait en faveur de la femme adulte. Or, il faut commencer par celles de bas âges.

Deuxièmement, tout ce qui se faisait en faveur de la femme, se faisait pour la femme sans l’homme.  Ainsi, GAD a renversé la pyramide en mettant l’accent sur la scolarisation des garçons et filles sans laquelle le Congo n’investirait que dans le néant.

Le Souverain Libre a été créé pour mobiliser les hommes et les femmes en rapport avec les droits qui nous sont reconnus par notre constitution, à savoir : la démocratie, la justice, l’expression et la participation. De plus, le Souverain Libre a comme cheval de bataille le bien-être de la femme (thermomètre par lequel on sait vérifier que les droits de l’homme sont respectés). Enfin, le Souverain Libre met un accent particulier sur la résolution 1325 et sur le protocole de Maputo (sauf en ses articles 2, 5 et 11 relatifs à l’avortement, acte contraire à la morale) en s’appuyant essentiellement sur 4 éléments : la participation (à la gestion de la chose publique, au processus de résolution des conflits), la prévention (sécurité et protection contre les abus), la protection (pendant les guerres) et le relèvement (autonomisation de la femme).

Solidarité des femmes pour le développement intégral. SOFEDI est créée en 2005 afin de mener prioritairement des actions de lutte contre le VIH/SIDA, santé de la reproduction et autonomisation des ménages pauvres dans la ville de Bukavu, les territoires d’Idjwi, Uvira, Walungu et Kalehe. Sa vision est de créer une communauté plus équitable dans un environnement sain  et une population en bonne santé.

Union pour l’Emancipation de la Femme Autochtone a été Créée depuis 2007, UEFA est une ONG de droit congolais qui assiste les populations marginalisées et les peuples autochtones en République Démocratique du Congo

Vision sociale est une organisation des droits humains pour venir en aide aux femmes qui sont limitées ou qui se limitent à accéder à la justice, estimant par ignorance que les instances judiciaires sont une affaire d’hommes et que c’est à ces hommes-là de protéger les femmes à leur tour.

Est un centre de documentation numérique spécialisée en genre et développement dans le monde francophone. L’objectif est de rendre accessibles les connaissances sur la justice de genre en langue française. Ca implique, entre autre, Genre en Action.

  • Acteurs du SUD
  • Acteurs du Nord
  • Experts SUD & NORD

Tous les acteurs du Nord

Tous les experts avec leurs domaines de recherche

IdentitéDéscriptionThématique d'expertisePublicationsCollaboration avec CREGEDContact 
AFDActions des Femmes pour les Droits et le Développement. AFD travaille, depuis sa création, essentiellement dans la promotion du statut de la femme dans le territoire de Fizi en s’appuyant sur ses 16 groupements de base, dans méthode participative autour des facilitateurs qui écoutent avant d’échanger avec les Hommes et Femmes ensemble sur un problème social.Bonne gouvernance;
Protection et Paix;
Droits des femmes et Genre.
Traduction de la Résolution 1325 des Nations-Unies en langue local (Swahili)Accès à la formation (Niveau expert et niveau praticiens) ;
Appartenance aux équipes de recherche ;
Participation aux ateliers, séminaires et colloques.
N° 81, Avenue du Stade, Quartier Kimanga, Uvira, Sud-Kivu ; afdfizi2@gmail.com
Tél : +243 998991170 et +243 844209099