La prostitution et la sexualité transactionnelle en République démocratique du Congo : Pratiques et facteurs sous-jacents

Cette étude rend compte de la situation actuelle de la sexualité transactionnelle et de la prostitution dans la province du Sud-Kivu. Elle examine l’importance de la sexualité transactionnelle en tant qu’élément des stratégies de survie des femmes et cherche à comprendre ce qui motive les femmes à avoir recours à la prostitution et aux relations sexuelles transactionnelles et l’importance de ces motivations. Les documents publiés font souvent une différence entre sexualité transactionnelle et prostitution. Le terme « prostitution » fait référence à des formes de rémunérations prédéterminées (généralement en espèces) à celles qui font le commerce du sexe. La sexualité transactionnelle se construit différemment et l’échange de cadeaux s’inscrit dans le cadre de relations plus larges. La sexualité transactionnelle en situation de crise humanitaire est principalement associée à ce que l’on appelle souvent le « sexe de survie » : des échanges sexuels contre la satisfaction des besoins fondamentaux, qui s’étendent souvent à toute la famille. Cette recherche couvre ces deux phénomènes et vise à comprendre les différentes pratiques et perceptions ainsi que l’organisation de la prostitution et de la sexualité transactionnelle au Sud-Kivu. Elle s’intéresse également à la façon dont les femmes se protègent contre les risques, notamment les grossesses, les viols et les avortements.

Télécharger tout le contenu de la publication

Cliquer ici

Autres informations de la publication
Auteur

, , , ,

Année d'édition